Le secteur de l’esthétique et la crise sanitaire. Portrait de Caroline d’Abbadie Vanzini: Gérante d’un institut de beauté.

🔸Type de structure: TPE de 6 salariés

🔸Secteur d’activité :Esthetique 

🔸Statut dans l’entreprise: Gérante 

🔸Quelles sont les différents impacts de la crise sur votre entreprise?

Cette crise sanitaire a eu comme impact majeur la fermeture par décret de mon entreprise du jour au lendemain, sans me laisser la possibilité de mettre une stratégie commerciale en place. Fermeture qui est donc synonyme d’un chiffre d’affaire nul. A l’annonce de la décision j’ai dû mettre au chômage partiel mon équipe. Sans savoir quoi leur dire exactement. Aucune date de reprise à leur

communiquer.

Et à partir de ce moment on s’engage dans un bras de fer entre les banques et tous les organismes, pour essayer de sauver les meubles au maximum: suspension de prêt, report de charges etc… 

Mais repousser tout cela ne fait à mon sens qu’empirer la situation…

Tout cela aura forcément un impact sur notre clientèle, qui a dû, elle aussi s’adapter, et changer ses habitudes.

Il est clair qu’il y aura un avant et après COVID .

On commençait tout juste à se remettre des gilets jaunes. Qu’en sera t-il de cette crise-ci ?

Nous, entrepreneurs sommes actuellement toujours dans le doute et l’incertitude. 

Nos entreprises sont le fruit d’un dur travail quotidien et se dire que tout peut s’arrêter du jour au lendemain reste quelque chose de difficile à concevoir. 

🔸Quelles sont les difficultés liées à cette crise et spécifiques à votre secteur d’activité? 

Notre difficulté était surtout liée au fait que nous n’avions pas de date réelle de reprise d’activité. Nous rouvrirons bien le 11 mais sous condition. Des conditions dont nous n’avons toujours pas connaissance.

En effet, dans un métier de contact comme le notre, comment mettre en place la distance de sécurité ? Il est difficile de faire des soins du visages et des massages avec des gants et des masques (pour les clientes …); seules les épilations et l’onglerie sont potentiellement envisageables. Notre chiffre d’affaire en sera très probablement encore impacté.

C’est nous, patrons, qui allons avoir la responsabilité de la santé de nos salariés dans un premier temps et de nos clientes dans un second temps.

Tout cela aura forcément encore un coût.

Comment allons-nous y faire face?

🔸Avez-vous perçu une aide financière de l’Etat? 

 Je n’ai toujours pas reçu d’aide. Ni l’aide de 1500€ , ni le remboursement du chômage partiel.

Des demandes ont été faites et nous patientons. Trop de monde sur les plateformes, ce qui ralentit l’accès au site et les comptables sont en plus « sous l’eau ».

🔸Êtes-vous satisfaite du plan d’aide aux entreprises mise en place par le gouvernement? 

C’est mieux que rien mais sincèrement, que faire avec 1500€? Cela ne couvre même pas mon loyer… 

On nous suspend des charges qui devront être réglées plus tard! Les tva de février et mars sont dûes… Nous nous endettons de tous les côtés pour éviter de couler. 

Je suis entrain de monter avec ma banque et la Bpi un prêt de trésorerie pour assurer la reprise et faire face à cette crise, mais les démarches se font par étape puisque les règles changent souvent.

🔸Que prévoyez-vous pour l’après covid-19 ? 

Pour le déconfinement, je vais encore renforcer les protocoles d’hygiène de l’entreprise, je vais faire faire des masques personnalisés & lavables ( écologie oblige…) pour mon équipe.

Une entreprise a déjà été contacté afin d’installer des plexis de protection à l’accueil et aux postes manucures et un distributeur de gel hydroalcoolique dès l’arrivée des clientes dans l’institut.

 Une société spécifique de nettoyage a également été contactée pour la sécurité des salariés et des clientes.

Pour l’instant difficile d’établir de stratégie car nous attendons les directives sur les formalités de notre reprise qui va se faire surement en plusieurs étapes .

Je croise juste les doigts pour ne pas avoir à faire de licenciement économique. 

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 + 15 =